skip to Main Content

L’un de mes outils au sein de cette séance : la méthode Matza@. Pour appréhender ce qui peut être abordé avec cette méthode ou comprendre les notes après la séance, n’hésitez pas à cliquer sur l’image.

Ce qui est approfondi est ce dont vous avez le + besoin à ce moment ci : signez l’Univers.

Comprendre les éléments identifiés

Dénominateur commun

  • Je cherche l’entrée en méthode pour répondre à votre problématique.
  • Jusqu’à 13 entrées possibles.
  • La plupart des thèmes d’entrées sont simples.
  • L’entrée en méthode peut être une mémoire : j’identifie laquelle.
  • L’entrée en méthode permet d’identifier le dénominateur commun.
  • Parfois, l’entrée en méthode précise une « opposition ».
  • Un élément, dans votre problématique globale, demande à être exploré en premier.
  • Il faut alors l’identifier pour lever cette opposition afin d’accéder à la problématique globale.
  • Cet élément devient le dénominateur commun et je déroule la séance.
  • Après avoir étudié cet élément, on pourra alors reprendre sur la problématique globale.

L’arbre cache la forêt. Anonyme.

  • Le dénominateur commun est la cible de la fuite énergétique du corps.
  • Cette fuite énergétique induit ce que vous avez présenté dans votre problématique.
  • Je travaille sur le dénominateur commun, présenté ainsi : exemple [la rate].
  • Lorsqu’une mémoire est l’entrée en méthode, je détaille tous les éléments qui la composent : l’ensemble de ces éléments sont le dénominateur.
  • Ce qui est identifié ne concerne QUE ce dénominateur.
  • C’est important à intégrer, cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas d’autres déséquilibres dans le corps.
  • Ici, on se focalise sur le dénominateur commun.

Etude initiale

Impact :

  • J’identifie ce qui est impactée par le dénominateur commun : exemple [la rate] est impactée par les veines.
  • J’identifie ce que le dénominateur commun impacte : exemple [le plomb] impacte le système cardio-vasculaire.
  • En fonction du [dénominateur commun] cela peut être l’un ou l’autre.

Tests et ré-équilibrages :

  • Je teste systématiquement chaque item-famille listé en dessous.
  • Je détaille la sous-famille puis l’élément précis.
  • Je ré-équilibre l’élément précis ; je note alors     |Fait.
  • Pour les ré-équilibrages, j’utilise « la boite à outils » de la méthode.
  • Parfois, je précise rapidement la signification en décodage biologique.
  • A tous les niveaux de la méthode, on utilise tout ce qui est dans la méthode.
  • Des centaines de possibilités s’ouvrent alors.
  • Il peut arriver qu’une structure (organe, agent pathogène) subisse une dissociation intra-structurelle.
  • La structure ne se reconnait pas elle-même.
  • Chaque structure est intègre lorsqu’elle peut se mouvoir selon son lemniscate interne.
  • En cas de dissociation, elle ne peut pas passer d’une phase + et – dans son mouvement intègre.
  • Alors, le ré-équilibrage qui s’opère travaille dans l’intimité de la structure.

Etudes suivantes

  • Chaque nouvelle séance commence par la recherche du nouveau dénominateur commun.
  • Ce dénominateur se trouve dans les éléments précédemment identifiés.
En première intention :

  • Je fais le point sur étude précédente en testant les éléments de l’étude précédente avec le nouveau dénominateur commun.
  • Je précise les éléments bouclés ou non-bouclés.
  • Ainsi, avant même de commencer la nouvelle étude, de nombreux éléments sont ré-équilibrés.

En deuxième intention :

  • Je déroule l’étude initiale : test, ré-équilibrages, etc.
But :

  • Boucler tous les éléments qui auront émergé lors des séances.
  • Pour boucler un élément, il faut que la méthode nous ramène une 2ème fois sur cet élément.

Signification :

  • Cela signifie que cet élément est clos : il était encore nécessaire de travailler dessus et ne devrait plus ressortir dans cette problématique.
  • Si un élément bouclé ressort, alors cela démontre un profond déséquilibre qui sera mis en exergue et ré-équilibré par la méthode.

Identification :

  • Je ré-équilibre l’élément.
  • Je note « bouclé ».

A noter :

  • Il peut arriver qu’un élément de l’étude précédente soit bouclé en deuxième intention.
  • Il aurait pu être bouclé en première intention mais ce n’était pas encore possible.
  • C’est normal : il fallait ré-équilibrer certains éléments avant qu’il puisse être bouclé.

Les éléments se révèlent en couche, comme un oignon.

  • Tout ce qui n’aura pas été retrouvé une 2ème fois, sera un élément qui n’a pas été bouclé.
  • Cela signifie qu’il y a d’autres éléments à identifier et ré-équilibrer, avant de pouvoir les clore.
  • Dans les études suivants, on peut aussi voir émerger de nouveaux éléments identifiés.
  • Ces nouveaux éléments identifiés devront eux aussi être bouclés.
  • Lorsque nous réalisons plusieurs séances, donc espacées dans le temps, vous pouvez avoir envie de rajouter des informations à votre problématique.

Plus de détails :

Tests et ré-équilibrages :

  • 7 ckakras principaux.
  • 12 méridiens et 2 vaisseaux extra-ordinaires.
  • Utile aux corps suivis en shiatsu ou acupuncture : je peux identifier le(s) point(s) précis – merci de le demander en amont.
Les 4 grands fondements de l’énergie :

  • ancrage,
  • vitalité,
  • régulation,
  • polarité.
  • Electro-smog type champs électro-magnétique, téléphonie mobile, wifi, bluetooth, etc
  • Géopathie type veines d’eaux, failles, réseaux, etc
  • Physiologie du corps
  • Symptomatologie
  • Cette pratique bio-dynamise ce qui impacte les corps.
  • Je crée une dilution et je l’induis dans le corps.
  • Cette pratique a pour but de permettre de libérer progressivement la structure énergétique sur laquelle je l’induis.
  • Je précise la dilution selon Hahnemann (ch), Karsakov (K) ou Van Bogaert (VB ou Z).
  • Vitamines
  • Oligo-éléments
  • Vitamines lipo-solubles
  • Vitamines hydro-solubles
  • Bactéries pro-biotiques
  • Acides gras
  • Acides aminés essentielles
  • Acides aminés non-essentielles

A noter :

  • Vous pouvez avoir « assez de ceci ou cela » sur une prise de sang : c’est bien présent dans votre sang.
  • Mais la prise de sang ne vous dit que tout est assimilé et disponible dans votre corps.
  • Ici, ce qui ressort à ré-équilibrer doit l’être pour être correctement assimilé et utilisé par le corps.
  • Si la prise de sang indique « que vous manquez de ceci ou cela », alors le ré-équilibrage permettra de mieux assimiler.
  • Pour aller plus loin, vous pouvez cliquer ici : Test et recherche avec la biorésonance.
  • Virus : 130 fréquences.
  • Bactéries : 45 fréquences.
  • Parasites : 109 fréquences.
  • Champignons : 80 fréquences.

A noter :

  • Les agents pathogènes peuvent peser sur les mémoires émotionnelles.
  • Les toxiques viennent s’agglomérer sur l’impact émotionnel du corps.
  • Les agents pathogènes peuvent aussi être un soutien à une autre fuite énergétique.
  • Il n’y a aucun « combat » des agents pathogènes, il y a soutien du corps pour que cet agent ne soit plus pathogène.
  • Pour aller plus loin, vous pouvez cliquer ici : Test et recherche avec la biorésonance.
  • Si l’étude nous amène sur un problème d’alimentation ou allergique, je vais questionner les allergènes.
  • La biorésonance va pouvoir aider le corps à mieux supporter, voire s’adapter pour que les allergènes ne le soient plus.
  • Je peux vous accompagner sur des cas allergiques légers.
  • Si le cas est lourd, je peux vous recommandez des praticiens en biorésonance spécialisés dans cette démarche.

Baril

  • Outil unique et propre à la méthode Matza@ qui recense des thèmes aussi nombreux ( + de 70 entrées) que différents.
  • Il peut y avoir 1 ou plusieurs fréquences à ré-équilibrer.
  • On y retrouve certains des éléments, cités dans les familles ci-dessus, et d’autres très différents.
  • Chaque élément est exploré et ré-équilibré : cela fait parti de l’étude.
  • Lorsqu’une émotion est identifiée, je cherche quelle mémoire l’a enkystée.

Exemple :

  • L’émotion colère est identifiée dans le baril.
  • Elle provient d’une mémoire type émotionnelle.
  • J’identifie et détaille quels sont les éléments de cette mémoire.
  • La colère a été enkystée suite à … (tous les éléments de la mémoire émotionnelle).

Lire, plus bas, la présentation des mémoires.

Révéler des mémoires

  • La méthode Matza@ questionne : les éléments identifiés le sont par votre corps (terme global qui englobe tous les corps).
  • 3 types de mémoires peuvent être explorées.
  • Rien n’est fataliste avec une mémoire.
  • Elle re-surgit pour qu’on s’en libère et vivre plus léger.

A noter, il faut qu’il y ait une actualité pour relancer une mémoire.

La méthode Matza@ identifie précisément :

  • le lien entre individus,
  • ou l’individu,
  • à qui « telle » émotion appartient.

Les parents, jusqu’au plus loin des générations, ont pu vivre des événements qui ont suscité des déséquilibres en eux, de tout ordre. Ces déséquilibres peuvent avoir été transmis de génération en génération, et peser aujourd’hui sur vous.

La méthode Matza@ identifie précisément :

  • à quand remonte cette mémoire (jusqu’avant la conception)
  • le lien avec quel individu
  • quelle émotion a été enkystée.

Chaque expérience vécue pose en nous des émotions et informent nos cellules. Nous réagissons physiquement et physiologiquement en fonction des expériences vécues et des autres mémoires que nous portons.

La méthode Matza@ identifie précisément :

  • à quand remonte cette mémoire (jusqu’avant la conception),
  • si nous avons été l’enseignant ou enseigné de cette mémoire,
  • en relation avec qui avant et qui maintenant.

Le karma est une information d’une expérience précédemment vécue à laquelle nous n’avons pas donné la bonne réponse, que nous avons mal compris. Alors, la vie nous permet de ré-expérimenter pour comprendre et grandir.

  • …, ni ressentir d’émotions lorsque ces mémoires sont identifiées, n’est pas un frein au ré-équilibrage pratiqué.
  • Les identifier, les ré-équilibrer, agit sur les cellules du corps.
  • Libérer des émotions qui pèsent sur les besoins permet de vivre plus légèrement.

En fin de séance, je n’ai pas d’infos supplémentaires, je transmets tout.

Mention importante

  • Les résultats ne doivent pas être comparés à une analyse biochimique : cette recherche n’est pas un diagnostic.
  • Les laboratoires pharmaceutiques mettent sur le marché des produits qui ont des effets qu’eux-mêmes ne contrôlent pas.
  • Je ne donne aucune prescription, je n’émets aucune recommandation en ce qui concerne les traitements allopathiques.
  • Je ne suis pas affiliée au réseau médical allopathique (ni médecin ni vétérinaire).
  • Les informations que je transmets sont dans mon cadre de compétences de Quanticienne.
Quoi Faire ? A Quoi S'attendre ?

Quoi faire ? A quoi s'attendre ?

Cliquez sur l’image.

Back To Top